Gazette

Dommages collatéraux

En 2008 Alexander Pumpyansky achetait le Prieuré St Jean de Bébian près de Pézenas. Si Bébian, en son temps, (celui du fantasque Alain Roux), nous avait souvent comblés de ses grands rouges (ah les 1983, 1985, 1989), force est de reconnaître que les nouveaux propriétaires des années 90 et 2000 n'avaient pas complètement maintenu le cap qualitatif (oeuphémisme). Ce jeune russe discret a beaucoup investi et s'est entouré de conseils avisés et de personnes compétentes pour donner à ce magnifique domaine tous les atouts pour intégrer l'élite des vins languedociens. En 2021, et ce fût un coup de tonnerre dans le monde des amateurs de grands vins, il se portait acquéreur du domaine de "Fanfan" Ganevat à Rotalier, à charge pour ce dernier de rester aux commandes.
Las, Alexander, qui vit en Suisse, est le fils de son père ! Milliardaire russe, géant mondial de la fabrication des tubes en acier, Dmitry Pumpyanski est considéré comme un oligarque proche de Poutine. En conséquence ses activités, ainsi que celles de son fils qui collabore dans ses affaires, tombent sous le coup des sanctions européennes contre les oligarques. Le jeune passionné de grands vins a donc décidé de se retirer de toutes ses activités et revend les deux domaines au tandem Benoît Pontenier-Jean François Ganevat ( Benoît étant le brillant directeur de Bébian depuis 11 ans). Simple tour de "passe-passe" juridique ou décision durable ? L'avenir le dira...Quoiqu'il arrive, mieux vaut vivre à Pézenas ou Rotalier qu'à Kiev ou Marioupol.  

Retour