L'Elémentaire 2018

L'Elémentaire 2018

PIC ST LOUP ROUGE

Millésime : 2018

Nathalie Héricourt est graphiste, Philippe Martin a pas mal bourlingué dans le milieu viticole. Gestionnaire d'un bar à vins au Brésil, ouvrier viticole chez Kreydenweiss en Costières de Nîmes, au Mas des Chimères ou chez Catherine Bernard, le gaillard n'est pas né de la dernière vendange. L'opportunité de s'installer se présente avec le millésime 2014 : 4 ha de vignes à louer sur la commune de Claret. L'état des parcelles est très discutable mais leurs moyens étant très limités, l'occasion fait les larons. Liés pour deux ans encore à la coopérative, ils prévoient de sortir leur premier millésime avec les vendanges 2016. PATATRAS : l'orage de grêle qui s'abat sur Lauret et une partie de Claret fin août, ruine les espoirs. 2017 sera donc le premier millésime avec une production très limitée. 2018 est le véritable démarrage : assemblage étendu au Cinsault et au Mourvèdre (50% Syrah, 30% Mourvèdre, 15% Grenache, 5% Cinsault), volonté d'extraction douce, élevage en cuve, doses de sulfites modérées. Ces deux-là ont clairement la volonté de proposer un Pic St Loup qui s'éloigne des "blockbusters" qu'on rencontre parfois dans l'appellation. Et 2019, qui sortira en avril est du même acabit : finesse des tanins, franchise du fruit, énergie. Et nous avons goûté une "bizarrerie" fort attrayante : le Pin-Sault, très friand assemblage de Pinot Noir avec le Cinsault issu de la très vieille parcelle vouée à l'arrachage aux dire des "experts" (et heureusement reprise en main et sauvegardée). Affaire à suivre !

En stock

17.00 €