Maxime Magnon Maxime Magnon

Ses cuvées

MAXIME MAGNON

LE VIN A L'ETAT DE NATURE

Maxime est plutôt "beau gosse". Doté d'une classe naturelle, d'une élégance toute de simplicité sans une once de superficialité. Passionné de vin, cela va de soi, mais aussi de chevaux, vaches, brebis, cochons. Et amoureux d'une nature préservée. Alors la culture biodynamique, une grande mesure sur les sulfitages et pas d'intrants en cave sont des évidences.

Pas mal d'étapes avant de créer son "chez lui" entre Durban et Villeneuve, au coeur des Hautes Corbières : la Bourgogne, St Joseph, le Lubéron, Fitou...De bonnes écoles, de grandes joies, l'apprentissage des "coup durs" inhérents au métier de vigneron.

La philosophie Magnon, c'est que la bouteille doit être bue jusqu'à la dernière goutte, sans fatigue des papilles, sans que s'alourdisse la langue et s'empâte la bouche.

Frais, ses vins le sont ! Accessibles dans leur prime jeunesse, il peuvent sembler faciles. Mais, millésime après millésime, ils arborent toujours plus de fond et de velouté. Maxime maîtrise de mieux en mieux ses macérations à froid, ses élevages et, pièce essentielle du puzzle, les dates de récolte.

La Bégou, blanc de Grenache gris est "tout simplement" un des meilleurs blancs du Languedoc. Les rouges, étiquetés Corbières, vont largement vous surprendre si vous êtes restés au stade du Corbières à l'ancienne, chaleureux, surmûri et un tantinet rugueux. Griotte, fraise des bois, groseille et des tannins juste comme il faut, soutenus par une belle acidité naturelle.

Tout ça avec du Cinsault, du Carignan, du Grenache et un peu de Syrah qui, au passage, ne trouve pas grande grâce aux yeux du "patron".

Quand Maxime s'essaie au rosé, il en résulte Métisse, sorte de clairet soutenu, pas tendance, juste très bon à table ou avec des vrais tapas relevés. Son rare Muscat de Rivesaltes est somptueux, aérien, sapide.

Vous l'aurez compris, nous sommes entièrement pro-magnon.

Message personnel : Maxime, ton petit taureau Auroch va grossir (potentiel 7 à 800 kgs) et rien ne permet de croire qu'il va s'assagir. Mieux vaut prévoir une cuvée "Les jardins dévastés" à distribuer sans compter aux voisins spoliés.