Gazette

Vous prendrez bien un p'tit bleu ?

Il vous a manqué ? Le revoici ! Qui donc ? Mais le vin bleu, pardi !!! L'été dernier, il s'agissait d'un produit sètois* (enfin, plutôt espagnol, commercialisé par une société sètoise). Les oenologues et chercheurs émettaient de sérieux doutes quant au procédé "naturel" revendiqué par les marchands pour l'obtention de cette belle teinte bleu lagon...L'île singulière n'était d'ailleurs pas la seule à proposer un breuvage indigo, on pouvait en dénicher labellisé Corse, Suisse et, bien sûr Espagne. C'est d'ailleurs d'Hispanie que nous vient la dernière offre immanquable à ne pas rater au risque de voir le train (bleu) nous passer sous le nez : Marques de Alcantara, commercialisé par Distelerias Rumil dans la province d'Alicante, se revendique BIO. Ca n'est pas (encore) le cas de ses deux petits camarades Ama et Velvet de la même maison qui semblent être des bleus pétillants. Nous avons demandé des échantillons et il nous tarde de goûter...

* Référence au "gros bleu qui tache" de Brassens ?

Retour